0

Retrouvez toutes nos actualités

Actualités

Le barème de l’arbre est entré en vigueur à Rennes !

Rennes est une magnifique ville, très fleurie et possédant de nombreux parcs. Afin de préserver les arbres de la ville, un nouvel outil a été mis en place. Notre agence immobilière de Rennes vous explique en quoi consiste ce nouveau « barème de l’arbre ».

Le barème de l’arbre est avant tout à visée écologique

Le conseil municipal de Rennes a voté le 18 octobre 2022 la mise en place du nouveau barème de l’arbre, un outil qui permet d’apporter une aide à l’estimation de la valeur financière d’un arbre. Cet outil a pour but d’établir un dialogue entre les services techniques de la mairie et les professionnels de la construction afin de sensibiliser ces derniers à l’importance du parc arboricole de la ville.

En effet, les travaux d’aménagement et d’infrastructure ainsi que l’évolution de la ville impactent l’environnement et la végétalisation de la commune. En faisant ainsi prendre conscience aux entreprises du BTP de la valeur du parc arboricole, les élus espèrent modifier à terme leurs pratiques afin de minimiser l’impact sur l’environnement.

En réalité, un barème de l'arbre est appliqué à Rennes depuis 1974 mais les critères de l’époque devaient être mis à jour, notamment en ce qui concerne l’estimation de la valeur d'un arbre. Ce nouveau barème, qui a vocation à avoir une portée nationale, a été réalisé grâce à la collaboration de plusieurs collectivités et associations locales (CAUE 77, COPALME et Plante & Cité). Il s'inscrit dans la charte de l'arbre adoptée le 6 décembre 2021 par la mairie.

Les arbres seront mieux protégés

Ainsi, lorsque des arbres devront être enlevés ou seront endommagés lors d’un chantier, la mairie facturera au maître d’ouvrage le montant prévu par le barème. Dans le cas où les chantiers seraient commandés par la commune et qu’il serait nécessaire d’arracher des arbres, un nombre équivalent voire supérieur sera replanté dans la même zone, ou ailleurs si ce n’est pas possible. La mairie indique que cette règle devrait permettre de planter 30 000 arbres de plus d’ici à la fin de son mandat.

Le prix d’un arbre est estimé en considérant deux points spécifiques :

  • La valeur intégrale évaluée (VIE) de l’arbre qui tient compte du type, de la taille, de l’âge et de l’état général de l’arbre mais aussi de sa localisation, de son coût d’entretien et de son intérêt écologique ;
  • Le barème d’évaluation des dégâts (BED) qui forfaitise les dégradations causées aux arbres dans le but d’évaluer l’indemnité financière à verser à la mairie.

Les deux chênes pédonculés bien connus des riverains des rues de Vern et de Châteaugiron ont ainsi été estimés à 33 880 € chacun (67 760 € pour les deux arbres). 

Ces actus peuvent aussi vous intéresser

Pourquoi vendre votre bien immobilier à Rennes avec un agent ?

Avec PGA Immobilier à Rennes, bénéficiez d'une vente rapide, optimale et sécurisée grâce à l'expe...

Ce que vous devez savoir sur le prêt relais et le prêt achat-revente

Le prêt relais et le prêt achat-revente représentent deux solutions financières essentielles qui ...

Guide pratique pour obtenir le financement d'un bien immobilier

PGA Immobilier propose un guide pratique pour faciliter le financement de votre nouvelle propriét...