0

Retrouvez toutes nos actualités

Actualités

Taux d'usure : Une montée en flèche qui restreint l'accès au crédit

Le mardi 1er août 2023, le taux d'usure pour un prêt à taux fixe de vingt ans et plus a atteint un nouveau sommet à 5,33 %, contre 5,09 % en juillet. Le taux d'usure est le taux maximal tout compris (comprenant le taux de crédit pratiqué par la banque, l'assurance emprunteur, la commission éventuelle des courtiers, etc.) au-delà duquel une banque n'est pas autorisée à prêter.

 

Cet indicateur est fixé par la Banque de France sur la base des taux effectifs moyens pratiqués par les établissements de crédit lors de la période précédente, augmentés d'un tiers. Le but de cette réglementation, rappelle le ministère de l'Économie, est de protéger les emprunteurs d'une charge de la dette excessive. Dans ce contexte, notre agence immobilière à Rennes s'efforce de vous accompagner au mieux dans votre projet immobilier afin de pouvoir trouver le meilleur financement possible pour votre projet.

Quels sont les taux d’usure au mois d’août 2023 ?

Afin de vous aider à vous y retrouver parmi les taux d’usure, voici un tableau récapitulatif :

Type de prêt 

Taux d'usure

Taux fixe d’une durée inférieure à 10 ans

4,17 %

Taux fixe d’une durée comprise entre 10 et 20 ans

5,12 %

Taux fixe d’une durée de 20 ans ou plus

5,33 %

Prêts relais

5,28 %

Taux variable

4,93 %

Restriction de l'accès au crédit

Le taux d'usure était auparavant recalculé chaque trimestre, ce qui pouvait conduire à la suspension de dossiers de crédit quelque peu serrés. À partir de 2022, en raison de la décision du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) visant à prévenir le surendettement des ménages dans le contexte de crise, les banques ont dû adopter une approche plus rigide. Toutefois, elles ont bénéficié d'une certaine souplesse depuis la mi-juin 2023.

 

Parallèlement, les taux d'intérêt ont augmenté, suivant la hausse des taux directeurs de la Banque centrale européenne, et cela plus rapidement que le taux d'usure. En conséquence, l'accès au crédit a été limité pour certaines catégories d'emprunteurs. De plus, les banques ont souvent tendance à "geler" les dossiers de crédit à la fin du trimestre en attendant la prochaine hausse du taux d'usure.

Réévaluation mensuelle

Pour prendre en compte cette période de remontée des taux de marché, les autorités ont décidé de réévaluer le taux d'usure chaque mois à partir du 1er février 2023, et ce jusqu'à la fin de l'année. Cette décision risquait de contribuer à une hausse des taux, ce qui s'est effectivement produit.

 

Le taux moyen d'un crédit sur vingt ans est passé de 1 % en février 2022 à 2,9 % en février 2023, et il est désormais proche de 4 %. Cette situation a contraint de nombreux acheteurs à attendre une baisse des prix de l'immobilier.

La réévaluation mensuelle du taux d'usure est une tentative de s'adapter à un environnement économique en évolution rapide. Toutefois, le défi consiste à maintenir l'équilibre entre la protection des emprunteurs contre le surendettement et l'assurance d'un accès raisonnable au crédit pour soutenir l'économie. L'avenir nous dira si cette stratégie s'avère efficace.

 

Pour concrétiser votre projet immobilier à Rennes, notre agence immobilière se tient à votre disposition. N'hésitez pas à nous contacter, notre expertise du marché local est votre meilleur atout pour transformer ces défis en opportunités.

Ces actus peuvent aussi vous intéresser

Quel avenir pour les meublés de tourisme à Rennes en 2024 ?

Analyse des changements législatifs et fiscaux affectant les meublés de tourisme en 2024 : enjeux...

Rennes et les réformes immobilières de 2024

Résumé des réformes immobilières de 2024 : Comment elles redéfinissent l'accès à la propriété et ...

Vendez votre bien immobilier à Rennes avec notre agence

Découvrez dans notre article informatif toutes les informations relatives aux frais d'agence immo...