0

Retrouvez toutes nos actualités

Actualités

La Cathédrale de Rennes, un bâtiment de style ultramontain

Notre agence immobilière de Rennes vous parle aujourd’hui de la Cathédrale Saint-Pierre de Rennes, un monument historique à visiter absolument. C’est un exemple unique de basilique romaine en Bretagne avec un retable anversois exceptionnel datant du 16e siècle.

La cathédrale Saint-Pierre, un joyau au cœur de Rennes

Située au cœur du centre historique de Rennes, la cathédrale Saint-Pierre et ses deux tours qui mesurent près de 50 mètres de haut se voient de loin. Les Ducs de Bretagne s’y rendaient pour se faire couronner après être rituellement entrés dans la ville par les Portes Mordelaises qui en gardaient l’entrée.

Le style et l’architecture - tant intérieurs qu’extérieurs de la cathédrale qui est classée monument historique depuis 1906 - ont évolué au fil des siècles. Son décor intérieur a été restauré récemment et de nouvelles statues y ont été ajoutées.

Des visites guidées sont organisées par l’office de tourisme chaque mercredi pendant l’été pour découvrir les trésors cachés de la cathédrale, notamment un retable flamand unique, restauré après son vol en 2007, et des pièces d’orfèvrerie exceptionnelles.

La cathédrale est ouverte de 9h30 à 18h du lundi au samedi et de 14h à 18h le dimanche.

Une cathédrale gothique de mauvaise facture

La première cathédrale construite au 7e siècle a aujourd’hui complètement disparu et il en reste peu de l’église gothique construite entre 1180 et 1380, si ce n’est une arcade à l’arrière de la façade. 

La façade gothique de mauvaise facture finit par s’effondrer en 1490. La reconstruction de celle-ci débutera sous l’égide d’Yves Mahyeuc, évêque de Rennes et confesseur d’Anne de Bretagne mais ne sera achevée qu’en 1704 à cause des guerres de religion, des changements incessants d’architectes et du manque d’argent.

La construction de la nouvelle façade de style néoclassique ultramarin prend plus d’un siècle et celle-ci est adossée à l’ancien édifice gothique dont la Nef et le reste de la construction montraient des signes de faiblesse. En 1754, le reste du bâtiment est rasé par précaution et l’édifice est ensuite reconstruit entre la fin du 18e siècle et le début du 19e siècle dans un style identique à celui de la façade.

Celle-ci, qui comporte 44 colonnes de granit des îles Chausey, arbore :

  • Les cinq blasons des gouverneurs de Bretagne, des évêques et des lieutenants, représentant les trois pouvoirs : politique, religieux et militaire,
  • Les armoiries de Louis XIV,
  • Le Roi Soleil sur un fronton en tuffeau entre les deux tours.

Le décor intérieur de la Cathédrale a changé au 19e siècle

Au milieu du 19e siècle, l’évêque de Rennes, Mgr Brossay-Saint-Marc, juge le décor intérieur trop austère et les colonnes peu dignes d’une cathédrale, alors que le bâtiment n’est pas encore achevé.

Il souhaite faire construire des colonnes de marbre et modifier tout le décorum de la cathédrale en comptant sur la générosité des fidèles et sur son réseau. En 1859, Napoléon III, lors de sa visite à Rennes, accepte que la capitale bretonne devienne un archevêché. Sa nomination comme premier archevêque de Bretagne et la reconnaissance officielle qui en découle va permettre de donner un coup d’accélérateur au chantier.

 

En savoir plus :

Ces actus peuvent aussi vous intéresser

Un copropriétaire a dû payer des travaux votés sur des parties privatives

Lors d’une assemblée générale de copropriété, la rénovation de murets situés le long des voies d’...

UN COPROPRIÉTAIRE A 2 MOIS POUR CONTESTER UNE DÉCISION D’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE COPROPRIÉTÉ

La loi prévoit qu’un propriétaire a deux mois pour engager un recours contre une décision d’assem...

LES PORTES MORDELAISES ET LES REMPARTS, UN PATRIMOINE HISTORIQUE UNIQUE DE RENNES

Notre agence immobilière à Rennes va vous parler aujourd’hui du patrimoine historique de cette ma...