0

Retrouvez toutes nos actualités

Actualités

Crédit immobilier : le taux d’usure revu à la hausse en janvier 2023

Si vous comptiez acheter un appartement à Rennes mais que votre dossier ne passait pas à cause du taux d’usure, alors sachez qu’il a été revu à la hausse ! En effet, l’avis publié dans le Journal officiel a annoncé les nouveaux d’usure effectifs depuis le 1er janvier 2023.

Les nouveaux taux d’usure

Les nouveaux taux d’usure annoncés par la Banque de France sont :

  • 3,41% pour les emprunts de moins de 10 ans,
  • 3,53% pour les emprunts entre 10 et 20 ans,
  • 3,57% pour les emprunts de plus de 20ans.

Cette hausse était très attendue par les professionnels de l’immobilier et les emprunteurs. De nombreux dossiers ont été bloqués ces derniers mois à cause de l’augmentation rapide des taux de crédit immobiliers et l’actualisation des taux d’usure en décalage.

Pour rappel, le taux d’usure est le taux annuel effectif global (TAEG) maximal auquel les banques ont le droit de prêter. Ces derniers mois, il y a eu une augmentation rapide des taux de crédit immobilier et de nombreux dossiers dépassaient le taux d’usure.

Étant donné que le taux d’usure est recalculé seulement tous les 3 mois, mais que les taux d’intérêt ont augmenté tous les mois, cela a créé un effet de ciseau. De nombreux emprunteurs se retrouvent alors à devoir attendre la remontée du taux d’usure pour acheter leur bien immobilier.

Quelles solutions pour les emprunteurs ?

Les banques veulent financer le projet des emprunteurs, et ce malgré les conditions actuelles difficiles. Grâce à cette remontée du taux d’usure, elles vont enfin pouvoir débloquer les dossiers solides qui étaient arrivés à la limite du taux.

Dans ces conditions, il est plus important que jamais de passer par un courtier en crédit immobilier. Ce dernier vous aidera non seulement à trouver les conditions de crédit idéales, mais aussi à trouver un financement alors que vous auriez pu être bloqué par le taux d’usure.

En outre, les courtiers peuvent négocier et vous aider à trouver divers types de financement qui pourraient débloquer votre dossier de demande de prêt. Certains courtiers en sont même revenus à proposer des prêts à taux variables, ce qui leur permet de proposer des taux légèrement moins élevés mais qui seront revus à la hausse si les taux continuent d’augmenter. C’est une bonne alternative dont le risque est relativement limité puisque les taux variables ont un maximal légal qu’ils peuvent atteindre, ce qui n’est pas le cas dans d’autres pays moins bien régulés que la France.

Ces actus peuvent aussi vous intéresser

UN COPROPRIÉTAIRE A 2 MOIS POUR CONTESTER UNE DÉCISION D’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE COPROPRIÉTÉ

La loi prévoit qu’un propriétaire a deux mois pour engager un recours contre une décision d’assem...

LES PORTES MORDELAISES ET LES REMPARTS, UN PATRIMOINE HISTORIQUE UNIQUE DE RENNES

Notre agence immobilière à Rennes va vous parler aujourd’hui du patrimoine historique de cette ma...

LA DÉMATÉRIALISATION DES DEMANDES D’URBANISME

Les particuliers peuvent déposer les demandes d’urbanisme (permis de construire, certificats d’ur...