La location d’un appartement à Rennes T3 en meublé présente un grand nombre d’avantages si l’on compare avec une location nue. En effet, la loi ALUR de 2014 a instauré deux types de baux pour les locations à titre de résidence principale, et les locations meublées ont été clairement avantagées. Toutefois, c’est sur le plan fiscal que les différences sont les plus sensibles.

Location meublée : les avantages fiscaux du régime réel BIC

Une location meublée n’est pas considérée comme un revenu foncier par l’administration fiscale française, elle relève donc du régime BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux), contrairement à une location nue. Ainsi, les propriétaires peuvent déduire des loyers qu’ils encaissent la majorité des charges qui leur incombent. Ce régime permet aussi d’amortir les immeubles et les meubles, ce qui s’avère être un avantage fiscal considérable pour les propriétaires.

Il est à noter que la fiscalité des charges et des loyers de la location saisonnière meublée relève également du régime BIC. Pour en bénéficier, il est nécessaire que les pièces louées fassent partie de la résidence principale du bailleur et que le prix de la location soit considéré comme raisonnable. Depuis 2018, les plafonds des loyers pour les locations meublées sont fixés à 136€/an le m2 en France (185€ en Île-de-France).

Régime fiscal : LMNP et LMP

Fiscalement, on distingue les Loueurs en Meublé Non Professionnels (LMNP) et les Loueurs en Meublé Professionnels (LMP). Un LMP doit remplir plusieurs conditions : être inscrit au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés) en tant que LMP et percevoir des recettes annuelles supérieures à 23 000€. De plus, ces recettes doivent représenter au moins la moitié des ressources déclarées au fisc dans le cadre de l’impôt sur le revenu.

Lorsqu’ils relèvent du régime réel, les LMNP et les LMP peuvent déduire de nombreuses charges des loyers encaissés pour une location meublée, ainsi que l’amortissement du prix d’achat de l’immeuble et des meubles, si toutefois ils sont inscrits à l’actif de leur bilan. Les LMNP peuvent bénéficier du régime BIC si leurs recettes n’excèdent pas 70 000€.

Pour obtenir des conseils fiscaux utiles, il est conseillé de s’adresser à une agence immobilière Rennaise comme PGA Immobilier.

En savoir plus :