L’habitat partagé permet à un groupe de personnes cherchant à acquérir un logement et partageant les même valeurs de s’associer pour concevoir, faire construire et gérer un immeuble destiné à l’habitation sans passer par les circuits habituels de la construction par le biais d’un promoteur.

Capture d’écran 2016-03-24 à 16.44.26

Cette démarche citoyenne permet de réduire les coûts de construction d’un projet conçu en collaboration, sur mesure, respectueux de l’environnement, tout en partageant un projet de vie en commun.

Ce type d’habitat permet une opération de construction jusqu’à 20 logements. Tous les futurs habitants participent à la conception du bâtiment et décident des espaces partagés.

A Rennes, proche du stade Rennais, La Petite Maison est un des premiers projets d’habitat partagé en France. Construit dans les années 80, il regroupe 4 familles qui outre leur propre appartement, partagent garage, jardin, buanderie ainsi qu’un studio pour accueillir famille et amis.

Longtemps sans véritable cadre juridique, la loi ALYR a relancé ce type d’habitat en le dotant d’un statut juridique clair, créant la société coopérative d’habitants qui règle les conditions de copropriété, la revente, la location.

Des associations de plus en plus nombreuses accompagnent aujourd’hui les futurs investisseurs dans leurs démarches pour développer cette 3eme voie dans l’accession à la propriété.

Photo : habitatparticipatif.net