L’architecture des maisons de maitre est caractéristique bien qu’elle présente des différences suivant les régions de France. Composée d’un bâtiment de forme rectangulaire en pierre de taille, elle comporte deux étages plus des combles et une grande pièce de réception en rez-de-chaussée.

Vous souhaitez faire l’achat d’une maison de maître à Rennes ? Voici les principales caractéristiques de ces maisons qui vous permettront de les reconnaître entre mille.

Que recouvre l’appellation « maison de maître » ?

Située soit en ville, soit à la campagne, la maison de maître ou demeure de maître est reconnaissable à son architecture particulière. C’est généralement une grande bâtisse de forme rectangulaire dont les chaines d’angle sont formées par de grandes pierres taillées et apparentes, généralement disposées en besace.

Elle comporte deux étages plus des combles. Une porte centrale au sommet d’un petit escalier souvent abrité d’une tonnelle et entouré d’une ou plusieurs fenêtres de chaque côté donne accès au rez-de-chaussée. Le premier étage est percé de fenêtres alignées sur celles du rez-de-chaussée et la porte. Le dernier étage correspondant aux combles comporte au moins une fenêtre centrale ou un œil de bœuf.

Au rez-de-chaussée, on trouve notamment des salons dont une grande pièce de réception et une salle à manger. La hauteur sous plafond est comprise entre 2 mètres 80 et 4 mètres suivant les cas. L’étage, quant à lui, est réservé aux chambres à coucher et est généralement desservi par un escalier en pierre muni d’une rampe en fer forgé.

La pierre de taille était généralement utilisée, ainsi les murs sont épais et peuvent avoir jusqu’à 1 mètre d’épaisseur. Chaque pièce est agrémentée de cheminées en pierre ou en marbre et les plafonds sont habituellement en stuc d’époque.

Maison de maitre ou maison bourgeoise ?

Construites généralement entre le XVIIe et le début du XXe siècle, elles sont généralement entourées ou à proximité de bâtiments d’exploitation agricole ou industrielle. La maison de maître peut même se trouver au cœur de l’activité de production sans avoir ni parc, ni jardin. C’est ce point qui la différencie essentiellement de la maison bourgeoise.

Bien que la maison de maître soit considérée comme une maison bourgeoise, elle était intimement liée à une fonction économique. C’est souvent son historique qui permet d’établir son statut.

Des différences géographiques

Ces belles demeures bien que présentes partout en France, tant à la ville qu’à la campagne, présentent des caractéristiques différentes suivant les régions. Les matériaux de construction utilisés au Nord de la France ou au Sud n’étaient pas les mêmes.

Des pierres granitiques et de l’ardoise pour la toiture seront généralement utilisées dans le Nord et l’Ouest tandis que des pierres de taille en calcaire blanc ou jaune et des tuiles ou des lauzes seront utilisées plus au Sud.