Dans sa vaste opération de changement de visage,  Rennes inaugurera officiellement début janvier 2018 son nouveau Centre des congrès. Après près de quatre années de travaux titanesques, la rénovation intégrale du « Couvent des Jacobins » est en passe de se terminer.

L’édifice majestueux invite à une plongée dans le temps. Bâti au XIVe siècle à l’instigation de frères dominicains, le couvent est un lieu chargé d’histoire. En témoignent les investigations archéologiques menées entre 2011 et 2013, il a été un lieu important de l’histoire moyenâgeuse bretonne avant de connaitre d’autres vies. Lieu de pouvoir et de rencontres, Anne de Bretagne y célébra même ses fiançailles en 1491.

Aujourd’hui, le Couvent de Jacobins renait dans un subtil mélange d’authenticité et de modernisme, pensé par l’architecte Jean Guervilly. Comme ramené à la vie par des prothèses métalliques rutilantes, c’est un lieu unique en son genre. Les pierres taillées à l’identique, de grands volumes à l’image des 19 mètres de hauteur sous plafond de l’Eglise historique et les arcades vitrées du cloître maintiennent le lieu dans son charme et sa grandeur d’antan. L’architecture classique et manuelle a donc été associée à la perfection industrielle du métal et des équipements high-tech, dernières technologies de communication.

En 2009 l’avant-projet chiffrait une réalisation autour des 40 millions d’euros. Réévalué à la hausse chaque année, il devrait atteindre à quelques semaines de la réception du chantier, une somme faramineuse de près de 110 millions d’euros. Dans sa réalisation, la maitrise d’œuvre aurait été confrontée à des ajustements imprévus, relatifs à la complexité du site…

Onze années après les « Champs Libres » qui animent grandement le volet culturel, le Couvent des Jacobins outre son pur caractère esthétique, promet de redynamiser Rennes en son cœur. Concerts, conférences, congrès, l’offre sera variée. La programmation annonce 80% d’évènements inédits à Rennes [1], à l’image du Congrès International de l’agriculture biologique (OWC) en septembre 2020 qui regroupera des visiteurs venus de plus de 100 pays différents.

L’ouverture au grand public est prévue les 16 et 17 décembre 2017.


[1]Ouest-France, 14/11/2017, « Couvent des Jacobins, un carnet de bal bien rempli »

Crédits photographie : Labtop – Jean Guervilly